Blogue du Collège d'Alma

15 septembre 2017, 09:05

Le Collège d'Alma se positionne comme milieu de formation pour la clientèle internationale

Ce soir, lors d’une cérémonie officielle à la salle du conseil de la Ville d’Alma, le Collège d’Alma et le milieu s’unissaient pour souhaiter la bienvenue de façon toute particulière à 23 nouveaux étudiants et étudiantes en provenance de l’étranger inscrits dans l’établissement d’enseignement supérieur en 2017-2018. Les nouveaux élèves, originaires de la France, du Cameroun, du Sénégal, de la Côte d’Ivoire, de l’Île de la Réunion et de la Guadeloupe, ont reçu des mains de M. Marc Asselin, maire de la Ville d’Alma, leur carte CITOYEN. Cette carte donne accès à plusieurs services dans la municipalité, mais sa remise prenait ici une valeur toute symbolique, devenant en quelque sorte un passeport almatois.

« Les membres du conseil municipal de la Ville d’Alma sont très heureux de souhaiter la bienvenue aux étudiants internationaux du Collège d’Alma. J’apprécie particulièrement cette activité d’accueil pour la richesse des rencontres que nous avons l’occasion d’y faire. Je tiens également à saluer les efforts faits par l’établissement d’enseignement pour recruter à l’étranger de nouveaux étudiants que nous espérons grandement voir s’ancrer dans notre milieu à long terme », soulignait M. Marc Asselin.

En plus d’accueillir personnellement chacun des nouveaux inscrits, Mme Josée Ouellet, directrice générale et directrice des études par intérim au Collège d’Alma, leur offrait, en guise de cadeau de bienvenue, une trousse d’accueil. Garnie d’informations précieuses pour se repérer dans la ville et dans la région, cette trousse comprend différents éléments pouvant faciliter l’intégration à la communauté : billets de spectacles et cartes d’activités, fournis par Ville d’Alma Spectacles et le Service des loisirs et de la culture, passages gratuits pour le service TaxiBus, repas offerts par la Coopsco du Collège d’Alma et visites de l’Odyssée des bâtisseurs, une gracieuseté de la Société d’histoire du Lac-Saint-Jean.

« Ce genre d’événement, mené en collaboration entre deux organisations piliers du milieu, et avec le concours de plusieurs partenaires, prouve assurément qu’une volonté commune existe pour attirer de plus en plus de jeunes de l’extérieur. Elle témoigne d’une ouverture certaine et du sens de l’hospitalité proverbial des Almatois », déclarait Mme Ouellet à cette occasion. « Nous avons à offrir à la clientèle internationale des formations de haute qualité, branchées sur l’avenir, le tout dans un contexte d’apprentissage stimulant, mais aussi dans un milieu de vie accueillant. Forts de ceci, nous déployons de plus en plus d’actions pour intéresser les jeunes de l’étranger à venir ici. Ceux-ci portent fruits, puisque le nombre d’étudiants internationaux croît depuis deux années. Ces efforts s’intensifieront encore, aussi est-il possible d’espérer une croissance soutenue sur ce front. »

Le Collège d’Alma compte accentuer au cours des prochains mois ses démarches pour recruter davantage à l’international. Cette prospection passera à la fois par une promotion plus intensive, notamment en ce qui a trait à son offre en sports-études, et par une mise en valeur de ses programmes de niche. L’établissement d’enseignement supérieur mise aussi sur des ressources consacrées à une intégration harmonieuse des étudiants internationaux, dont une technicienne en éducation spécialisée et divers services d’accompagnement.

« L’ouverture est une valeur bien ancrée chez nous, enchâssée dans notre mission. Elle se manifeste aussi par de nombreux projets de mobilité étudiante à l’étranger de même que par la tenue d’une semaine interculturelle et l’animation d’un comité interculturel faisant la promotion de la citoyenneté sans frontières », de conclure Mme Ouellet.


 

Ajouter un commentaire

Ajouter un commentaire

Nom

Courriel

Message